Manou se confie sur rubrique nature

Dans le prochain numéro, Manou te fera découvrir une rubrique qui s’intéresse à l’écologie et ses liens avec la Bible.

Tu suivras une petite fille Mila et une petite brebis, Frisette, qui a perdu son troupeau. Elle aura des choses à raconter à Mila qui va s’étonner de tout ce que peut savoir cette petite brebis. En particulier à propos d’un très vieux livre, rangé dans la sacoche du berger, qu’il lit souvent à ses brebis… 

Mais avant tout, Manou a bien voulu répondre à nos questions...


Manou, tu es conteuse d’histoires, mais pas seulement. Pendant longtemps tu as été bergère, puis maintenant tu fais des animations naturalistes avec tes ânes. La nature, les animaux, tu as l’air d’aimer ça… Depuis toujours ? Aurais-tu une petite anecdote de ton enfance à nous raconter ?

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé la nature et les animaux.

C’est sûrement parce que je passais toutes mes vacances chez mes grands-parents en Lozère, et une bonne partie de mon temps auprès de leurs animaux, à observer les chèvres et les moutons, aller chercher les œufs des poules, nourrir les lapins, flatter le poney en essayant d’éviter de me faire pincer les mollets par les oies, courir après les dindons qui s’échappaient, et jouer avec le chien. Et le reste du temps, on allait se baigner dans la rivière, se promener sur le causse ou jouer dans les champs avec mon frère et les enfants du voisinage.

Mon grand-père avait une belle et grande chèvre blanche, que bien sûr il avait appelée « Blanchette »… et mon grand-père s’appelait… Monsieur Seguin ! Pour de vrai ! Heureusement, sa Blanchette à lui était plus obéissante et le loup ne l'a pas mangée…

  

Tu as créé une Biblio’âne… En quelques mots, qu’est-ce que c’est et pourquoi as-tu eu envie de proposer cette activité ?

C’est une bibliothèque à dos d’âne ! On part se promener avec 2 ânes, l'un porte deux caisses pleines de livres sur les ânes et sur leur environnement. L'autre âne porte des coussins et des couvertures pour s’installer confortablement sur l'herbe. On se balade sur les chemins, et on fait des pauses, pour raconter, et lire, toutes sortes d’histoires à propos des plantes et des bêtes qui peuplent la nature, pour découvrir tous les liens entre eux et nous…

Ça nous permet d’apprendre combien ce qui nous entoure est précieux, et combien nous devons en prendre soin.

 

Tu aimes lire alors ! Que préfères-tu lire spécifiquement ?

J'aime beaucoup lire, entre autres tous les livres qui expliquent ce que l'on peut observer. 

Ça va des livres sur la vie des abeilles, à ceux qui dévoilent quel est l'animal qui laisse les petits tortillons de sable sur la plage, en passant par ceux qui nous livrent la vie secrète des hérissons… 

Mais j'aime aussi beaucoup les contes. Leurs histoires simples, mais souvent pleines d’enseignements, qui nous invitent à réfléchir, un peu comme une parabole…

 

 

Tu sembles avoir été une petite fille curieuse et en grandissant on dirait bien que cela n’a pas changé ! Pour toi, la curiosité n’est donc pas un vilain défaut ?

Pas du tout, au contraire, ça permet de garder les yeux et l'esprit ouverts ! Tout en étant respectueux des autres, de tous les êtres vivants, c’est intéressant d'explorer notre monde, d'aller à la rencontre de l'inattendu. Restons curieux !

 

As-tu eu d’autres animaux que des brebis et des ânes ? Si tu devais en choisir 3, lesquels seraient-ils et pourquoi ?

Oui, j'ai eu des chèvres dont je transformais le lait en fromage, des chiens pour conduire le troupeau, des chats pour chasser les souris dans le foin à la bergerie. 

Mais aussi des chevaux pour le plaisir de balader sur leur dos, et une petite pie tombée du nid, que j'ai élevée et apprivoisée et qui atterrissait sur ma tête lorsqu’elle a appris à voler !

Si je devais en choisir trois ?

Hum, ce serait difficile, mais je crois que ce serait mes deux ânes, ils sont inséparables, et Bleuenn ma chienne de troupeau. 

Les ânes sont de très bons compagnons de voyages, ils sont doux, ils marchent tranquillement, et en randonnée on peut charger nos sacs sur leur dos. 

Bleuenn est drôle et fidèle, elle a bien travaillé auprès du troupeau de chèvres, elle va profiter de sa retraite et vieillir auprès de nous.

 

Passionnée par la nature et l’environnement, qu’aimerais-tu faire découvrir aux lecteurs de Tournesol prochainement ?

Frisette, la petite brebis, a mille choses à leur raconter sur ses copains des champs et des bois et sur les êtres humains qu'elle rencontre.

On découvrira par exemple pourquoi elle doit brouter la prairie et empêcher les petits arbres de pousser, comment le chien de troupeau sait qu'il doit rassembler les brebis, ou bien qui se cache dans la mare dans le pré de Frisette, ou encore qui est ce coquin d'oiseau qu’on entend au printemps et qui pond son œuf dans le nid des autres… On fera aussi la connaissance de personnes dont le métier est de veiller sur la nature. Et Frisette nous révélera plein d’astuces pour participer nous aussi à la protection des plantes et des animaux…

 

Dans ce que tu nous prépares, tu as eu envie d’établir des liens entre nos paysages familiers et ceux des personnages bibliques. Pour quelles raisons ?

La Bible compare très souvent notre relation personnelle avec Dieu, avec celle d'un berger vis-à-vis d'une brebis de son troupeau.

La bible nous parle aussi des arbres, des fruits, des cultures, des animaux domestiques et sauvages dans la vie quotidienne des personnes dont elle nous raconte l’histoire.  Jésus lui-même nous donne beaucoup d’exemples tirés de la nature ou de la vie des paysans et des bergers.

Alors ça m'a semblé important d'explorer les paysages où se déroulent tous ces récits. 

Pour mieux comprendre le message de la Bible, et aussi pour nous rappeler de continuer, ici, et maintenant, à regarder autour de nous et à prendre soin de la création.

 

La nature souffre beaucoup par la main de l’homme. Selon toi, que pourrions-nous faire à notre petite échelle d’enfant et plus tard pour que les choses changent ?

Nous pourrions peut-être commencer par lire, toutes sortes d’ouvrages qui nous racontent la nature et nous apprennent comment nous occuper de la planète que Dieu nous a confiée… des livres, des magazines, des albums, des BD…et Tournesol bien sûr ! ;-)


Un petit portrait chinois, Manou ?

Si tu étais...

 

 

Un personnage de Bd ?

Le Marsupilami ! Parce qu'il vit dans un arbre dans un nid douillet, et surtout qu'il a une queue rigolote avec laquelle il peut faire toutes sortes de choses pour aider les autres.

D'ailleurs j'ai peint un Marsupilami sur ma toute première voiture, une 2CV orange, ça faisait sourire tous ceux qui me doublaient, ou plutôt tout le monde me doublait en souriant… c’était une voiture très lente !

 


Une couleur ?

Le bleu, et même peut-être le turquoise. Le bleu c’est la couleur de la mer, du ciel et des jeunes étoiles, c’est une couleur très relaxante et apaisante…

 

Un animal ?

J’aurais bien aimé être un âne, parce qu'il est calme et paisible, il réfléchit beaucoup avant d'agir... Il aime vivre avec ses semblables et c’est un vaillant compagnon de travail, mais on ne peut le contraindre à rien par la force… Il n'est pas têtu, il aime bien comprendre !

 

 

Une gourmandise ? 

Le chocolat, le chocolat sous toutes ses formes : chaud, l'hiver pour se réchauffer après une balade en forêt, dans une crème glacée par une après-midi d’été passée au jardin, dans le gâteau de l’anniversaire qu'on a la joie de fêter tous ensemble, ou simplement le petit carré tout noir qui réconforte… tous les chocolats !

 

Un moment de la journée ?

Le thé du matin qui accompagne ma première lecture : je confie cette nouvelle journée à Dieu et je le remercie pour toutes celles déjà passées. 

 

Une musique ?

Hum… ça dépendrait peut-être des jours, et même des moments :

Lorsque je suis gaie, je pourrais être un air joyeux et entraînant d’Afrique ou d’Amérique du sud. Lorsque je suis mélancolique, je pourrais être une ballade irlandaise. Lorsque je contemple les merveilles de la nature je pourrais être une douce mélodie japonaise… Mais en tout temps, celui de la joie ou du découragement, je voudrais être un gospel…

 

Un sport ?

Le canoë en rivière ou le kayak en mer, parce que l'on peut voir des tas de choses sous un autre angle, observer les berges ou la côte sans se soucier d’où l'on pose ses pieds, et se laisser glisser en silence pour approcher et observer les animaux.

 

Un héros ? (fictif ou réel)

J’admire beaucoup Forrest Gump, c’est un héros malgré lui. Il est différent, il réfléchit logiquement et simplement, ça lui permet de traverser les événements en restant bienveillant, loyal, et courageux.

Et il raconte de façon tellement touchante ses aventures… 

 

Une qualité ?

La curiosité !

 

Un défi ou un rêve ?

Voyager avec mon âne sur les chemins pendant plusieurs mois, pour me remplir les yeux de beaux paysages et le cœur de belles rencontres… et revenir avec plein de belles histoires à écrire et dessiner…